Nicolas Perreaux

Post-doctorant rattaché au projet Pocram, Nicolas Perreaux est historien médiéviste ; il s’intéresse en particulier aux humanités numériques dans le domaine de l’histoire médiévale . Il a soutenu en décembre 2014 à l’université de Bourgogne une thèse réalisée sous la direction d’Eliana Magnani et Daniel Russo : “L’écriture du monde. Dynamique, perception, catégorisation du mundus au Moyen Âge (VIIe-XIIIe siècles). Recherches à partir de données numérisées”.

Il a publié notamment :

  • “De l’accumulation à l’exploitation ? Expériences et propositions pour l’indexation et l’utilisation des bases de données diplomatiques”, dans : Antonella Ambrosio, Sébastien Barret et Goeg Vogeler (dir.), Digital Diplomatics. The computer as a tool fort the diplomatist ? Cologne/Weimar/Vienne, Böhlau Verlag, 2014, p. 187-2010.
  • “Dynamique sociale et écriture documentaire (Cluny, Xe-XIIe siècle). Observations statistiques sur le champ sémantique de l’eau” dans :  Dominique Iogna-Prat,  Michel Lawers, Florian Mazel et Isabelle Rosé (dir.), Cluny. Les moines et la société au premier âge féodal, Rennes, Presses Universitaires de Rennes, 2013, p. 111-128.

Contact : nicolas.perreaux@orange.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Pouvoir politique et Conversion religieuse (Antiquité – période moderne)

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search